Devenir Consultant SEO / chargé de référencement

Résumé de l’accès au métier

Débouchés : Métier Métier Métier Métier
Durée de formation : Pas encore de réel cursus existant
Diplôme requis d’entrée en formation : Baccalauréat ou expérience Web
Lieux de formation : Formation professionnelle, Universités, Ecoles Web, écoles de marketing numérique

Le métier

Depuis quelques années, le référencement (SEO) est devenu un axe majeur de la visibilité des sociétés sur Internet. Ce métier né au début des années 2000 commence à peine à se formaliser et nous pouvons observer de plus en plus de formations naitre sur le sujet. Notez toutefois qu’aujourd’hui encore c’est l’expérience qui primera au delà de n’importe quelle certification. Cette expérience peut avoir été acquise au sein d’une agence SEO, au sein d’une société pour laquelle vous aurez expérimenté ou encore à titre personnel pour les éditeurs de sites Internet ayant cherché à comprendre, apprendre, la discipline afin d’apporter de la visibilité à leurs contenus.

Le référencement, optimisation pour les moteurs de recherche ou SEO est un concept qui existe donc depuis moins de deux décennies, mais qui a entraîné un énorme afflux d’emplois dans lesquels des spécialistes du marketing et des hommes et des femmes de presque tous les secteurs ont fait carrière. Aujourd’hui, il existe plus d’un milliard de sites web et chacun d’entre eux doit attirer l’attention dans les pages de résultats des moteurs de recherche de Google, Yahoo, Bing et d’autres outils de recherche moins connus.

Un professionnel du référencement, un consultant SEO, est une personne spécialisée dans l’apprentissage et la maîtrise des algorithmes qui se cachent derrière les résultats des moteurs de recherche, afin d’aider ses clients et ses entreprises à apparaître dans les recherches.

Au début, la plupart des professionnels du Search étaient des personnes expérimentées dans la commercialisation de leurs propres entreprises ou pages. Aujourd’hui, cependant, le SEO est de plus en plus souvent enseigné dans le cadre du marketing numérique, et de nombreux professionnels de l’optimisation des moteurs de recherche acquièrent des compétences dans le cadre de formations et de certifications, puis gagnent des salaires proportionnels à leur niveau, à leur fonction et à la taille de l’entreprise pour laquelle ils travaillent. La plupart des professionnels de l’optimisation des moteurs de recherche sont censés avoir des compétences en analyse de données, rédaction, marketing, recherche, contenu web, HTML, création de liens, analyse de la concurrence et recherche de mots-clés. Une expertise dans l’utilisation d’outils d’optimisation des moteurs de recherche tels que Moz, Semrush, Babar, Ahref, MajesticSEO … et d’autres est également essentielle.

Conseil : Apprenez ces compétences et d’autres encore grâce à une formation en optimisation pour les moteurs de recherche.

Le consultant SEO est très demandé, car les entreprises ont besoin d’obtenir de la visibilité pour être compétitives sur leurs marchés.  En dehors des agences spécialisées, les spécialistes en référencement SEO sont engagés dans le cadre de programmes de marketing numérique et de contenu, par des développeurs web, en tant que spécialistes du marketing de contenu et dans de nombreux autres rôles, tout simplement parce que les entreprises ont besoin de trafic web pour assurer le succès des campagnes numériques.

Les métiers du SEO

Mais comment progresser dans votre carrière de référenceur ? Une fois que vous avez maîtrisé l’art de l’optimisation pour les moteurs de recherche, sur quoi vous concentrer pour ajouter le plus de valeur à votre carrière ?

D’après mon expérience, la plupart des professionnels du SEO restent dans le domaine du marketing, utilisant leurs compétences analytiques et leur expérience approfondie du marketing numérique pour se forger une carrière réussie dans ce domaine.

Voici 7 métiers et parcours professionnels populaires pour les professionnels du référencement, nouveaux ou expérimentés, qui souhaitent passer à l’étape suivante de leur carrière.

  • Consultant SEO – L’optimisation des moteurs de recherche et le marketing des moteurs de recherche (SEM) sont souvent mis dans le même panier, mais dans la pratique, ils sont très différents. Le SEM est beaucoup plus large et intègre l’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO). Le SEM exige que vous acquériez de nouvelles compétences, notamment en matière de marketing par clic (PPC), de publicité et de gestion des relations avec la clientèle, car vous devrez travailler à la commercialisation auprès des consommateurs ainsi qu’aux moteurs de recherche. Alors que de nombreux professionnels du SEM se spécialisent uniquement dans le référencement payant, vous pouvez vous orienter vers le SEM et le SEO pour gérer ces deux aspects. Les consultants SEO gagnent un salaire moyen de 45 000 € selon l’échelle salariale. La maîtrise des Google AdWords, Bing AdWords et de diverses analyses web est indispensable pour ce poste.
  • Consultant en marketing d’entreprise – Certains spécialistes SEO deviennent ensuite des conférenciers, des consultants professionnels en affaires et des consultants en marketing. Bien que ce poste exige généralement que vous ayez fait preuve de réussite dans votre propre entreprise ou dans celle de quelqu’un d’autre, il vous permet de travailler avec des entreprises presque partout, de devenir conférencier et de travailler avec des entreprises sur la base d’une clientèle pour améliorer leur marketing et leur planification stratégique. Dans la plupart des cas, le travail de consultant vous obligera à travailler avec des clients pour apporter des solutions à leurs besoins spécifiques, à planifier et à aider à mettre en œuvre des initiatives de recherche et autres initiatives de marketing, à mesurer l’efficacité des stratégies existantes ainsi que celles que vous mettez en place, et à fournir un soutien et une stratégie à long terme à ces entreprises. En bref, la consultation est un travail idéal si vous êtes motivé par des idées et des stratégies. Le salaire médian d’un consultant en marketing d’entreprise est de 57 000 euros par an.
  • Digital Marketer – Passer au marketing numérique est un moyen facile d’utiliser votre expérience actuelle en matière de référencement tout en élargissant votre éventail de compétences et en augmentant votre salaire. Les spécialistes du marketing numérique s’occupent généralement de tous les types de marketing en ligne, y compris le référencement, le SEM, le PPC et les médias sociaux. Cela signifie que vous devez être capable de créer et de mettre en œuvre des stratégies de marketing, d’utiliser le référencement, de travailler avec la planification du contenu, de comprendre et d’utiliser les médias sociaux dans le cadre de stratégies à long terme, d’utiliser l’analyse et la gestion des données, et de travailler avec les plateformes publicitaires pour générer du trafic payant. Un spécialiste du marketing numérique gagne un salaire médian d’environ 46 000 euros par an, mais des qualifications pertinentes en marketing web, communication et marketing stratégique peuvent augmenter votre salaire.
  • Analyste marketing – L’analyse des données est une partie importante de l’optimisation de recherche et, en tant que spécialiste du référencement, vous la connaissez probablement très bien. En tant qu’analyste marketing, vos principales responsabilités consistent à utiliser des chiffres pour suivre les performances des initiatives existantes, identifier les opportunités pour de nouvelles initiatives et générer des prévisions et des rapports basés sur des données. Les analystes marketing gagnent en moyenne 50 000 euros par an et peuvent bénéficier de qualifications en analyse commerciale, stratégie, études de marché et DATA.
  • Rédacteur Web – Le marketing de contenu est une étape naturelle pour les SEO qui préfèrent travailler avec du contenu plutôt qu’avec des liens et des chiffres. Les spécialistes du marketing de contenu doivent posséder des compétences en matière de référencement car ils travaillent à la création directe de contenu web, de blogs, de matériel de sensibilisation, de vidéos, de graphiques, de rapports et d’autres contenus. Bien que votre rôle exact varie selon l’entreprise, la plupart des professionnels du marketing de contenu font partie d’une équipe de marketing pour agir sur les décisions relatives au contenu dans un plan de marketing. Avec un salaire médian de 56 000 euros pour les nouveaux arrivants sur le marché, le marketing de contenu est également beaucoup plus rémunérateur que le référencement en lui-même.
  • Responsable SEO – L’optimisation pour les moteurs de recherche nécessite souvent une équipe d’analystes, de gestionnaires de données, de spécialistes SEO, de stratèges de contenu, d’experts en technologie, etc. Plus une entreprise est grande, plus son équipe SEO sera importante et plus elle bénéficiera d’un gestionnaire SEO. Les gestionnaires doivent comprendre l’optimisation des moteurs de recherche et, éventuellement, le marketing des moteurs de recherche, mais ils doivent superviser directement une équipe et des stratégies de marketing plutôt que de travailler directement avec les éléments banals de l’analyse des données et des liens. Si vous êtes orienté vers les personnes, cela peut être plus passionnant que le référencement lui-même. Les responsables SEO gagnent un revenu médian de 64 000 euros, mais peuvent avoir un éventail de responsabilités diverses selon l’entreprise et la taille de l’équipe.
  • Entrepreneur – Créer votre propre entreprise vous permet d’apporter vos compétences de spécialiste en optimisation pour les moteurs de recherche et de les offrir aux entreprises à vos propres conditions. Malheureusement, votre salaire peut varier considérablement en fonction de votre entreprise, de votre lancement et des services que vous offrez. Il n’existe donc pas de salaire général fixe pour ceux qui choisissent de créer une entreprise dans le domaine de l’optimisation pour les moteurs de recherche ou du marketing numérique. Toutefois, si vous avez quelque chose à offrir aux entreprises, si vous préférez travailler sur une base contractuelle ou si vous avez une autre raison de lancer votre propre entreprise, le lancement de votre propre entreprise peut être gratifiant et rentable à long terme.

Formation requise

Même si les autodidactes auront encore une chance de faire leur place, aujourd’hui pour les plus jeunes, une solide formation en marketing en ligne et en analyse web sera utile.

Compétences requises

Les consultants en référencement devront posséder d’excellentes compétences techniques pour pouvoir s’acquitter efficacement de leurs tâches. Les connaissances ou compétences techniques applicables peuvent inclure Google Analytics, les outils de recherche par mot-clé comme SEMRush, et le codage utilisant CSS ou HTML. Les consultants en référencement doivent avoir de solides compétences en communication pour collaborer avec le personnel comme les développeurs de moteurs de recherche et le personnel des médias sociaux et pour assurer l’interface avec les clients. Ces consultants doivent également avoir des capacités d’analyse efficaces afin d’évaluer avec succès les données des sites web et de mettre en œuvre des solutions.

SEO, les salaires 2020

  • Chef de projet digital : 35 à 40 000 € pour un débutant, de  40 à 45 000 € pour un profil confirmé et pour un profil expert senior vous pouvez compter sur un salaire de 46 à 50 000 € par an.
  • Trafic manager et SEA manager : Les débutants peuvent espérer un salaire de 35 à 38 000 euros par an, un candidat confirmé pourra prétendre à un salaire de 42 à 50 000 € et comptez de 52 à 70 000 € pour un profil senior.
  • Responsable SEO : 35 à 40 000 € pour un profil junior, 50 à 65 000 € pour un candidat confirmé et enfin pour un senior comptez un salaire de  65 à 90 000 €par an.
  • Content manager : Les débutants pourront obtenir une gratification de 30 à 35 000 €, les personnes confirmées obtiendront 40 à 45 0000 € et les seniors 45 à 55 000 €.
  • Responsable marketing et communication: Les postes débutants sont moins nombreux mais ils existent. Un profil débutant pourra prétendre à un salaire annuel de 35 à 40 000 €, 45 à 50 000 € pour un confirmé et 55 à 65 000 euros pour un responsable marketing et communication senior.
  • Chief Marketing Officer: Les juniors prétendront à un salaire de 45 à 55 000, les profils confirmés de 60 à 70 000€ et comptez 72 à 90 000 € pour un profil senior.

Une formation SEO ou  SEA, qu’attendent les agences ?

Aujourd’hui les experts s’entendent à dire que le SEA (Search Engine Advertising) est, au même titre que le SEO, une branche incontournable du marketing numérique. On peu alors se demande si un chargé de référencement a quelque chose à gagner à également se former en SEA. Vous vous doutez bien que la réponse va être simple : oui, mais qu’elle demande quand même quelques explications.

C’est quoi le Search Engin Adevrtising (SEA) ?

La pratique est aujourd’hui incontournable. On ne se demande plus pourquoi prendre un consultant sea, mais plutôt où en trouver un ? Qui sera le mieux à même de gérer nos budgets publicitaires ?

Comme nous l’avons vu, le SEO se concentre exclusivement sur la visibilité organique, naturelle, dans les moteurs de recherche. De son côté le chargé  SEA travaille essentiellement sur la publicité, sur les moteurs de recherche.

La publicité sur les moteurs de recherche (SEA) est donc comme le SEO une branche du marketing des moteurs de recherche (SEM). Alors que le SEO vise à améliorer l’accessibilité grâce aux optimisations d’un site web sur  des mots clés, le SEA place la publicité payante directement dans les résultats des moteurs de recherche et sur les sites web partenaires. Le terme « publicité sur les moteurs de recherche » est souvent utilisé comme synonyme de publicité par mots clés, ce qui a également donné naissance au terme PPC (pay per click), faisant référence au mode de paiement utilisé par les annonceurs. La domination de Google sur le marché a fait que sa plateforme publicitaire, Google Ads, est devenue un autre terme pour désigner la publicité sur les moteurs de recherche. Malgré ses différentes formes, le concept est toujours le même : placer la publicité au-dessus, au-dessous ou à côté des résultats de recherche.

L’intégration d’annonces dans les résultats de recherche n’est cependant pas propre à Google ; de tels services sont également proposés par Bing et Yahoo. Comme les annonceurs paient pour leur position parmi les résultats de recherche organiques, cette forme de marketing constitue une source de revenus considérable pour les moteurs de recherche.

Se former en SEA

Il n’existe pas encore vraiment de formation académique en SEA et de cursus reconnu par le ministère de l’éducation. La plupart des personnes exerçant cette pratique sont issus des études de marketing ou ont été formés en agence.

Il existe quelques écoles proposant des cursus ou modules dédiés, mais il ne faut pas oublier que comme pour le SEO, il est surtout indispensable de pratiquer pour se former et la pratique ne sera jamais la même lorsque vous testez en dépensant quelques euros de budget ou quand comme certaines agences SEA, vous devez gérer des budgets de publicités de plusieurs milliers d’euros et plusieurs centaines de mots clés, chaque mois.