Devenir Lingère – Blanchisseuse – Blanchisseur hôtellerie

Résumé de l’accès au métier

Débouchés : Métier Formation Formation Formation
Durée de formation : de 9 mois à 2 ans pour un CAP
Diplôme requis d’entrée en formation : aucun pour un CAP ou niveau 3ème
Lieux de formation : lycées professionnels ou CFA ou ‘ sur le tas ‘
Déplacements : NON

Les métiers

  • Lingère hôtellerie
  • Blanchisseuse hôtellerie
  • Blanchisseur hôtellerie

Ces professionnels (Attention métiers féminins le plus souvent !) sont responsables de l’entretien du linge (draps, serviettes, nappes, etc.). Ils programment les machines à laver en fonction des matières et des couleurs. Le résultat doit être impeccable surtout pour le linge blanc car la clientèle s’attend à trouver des draps au blanc immaculé dans sa chambre. Qui aimerait dormir dans des draps tachés, quand bien même ils seraient propres ? La gestion du linge passe parfois par sa destruction après autorisation ou par le rachat de celui-ci.

Le linge est comptabilisé dès sa réception dans le service et si une partie du nettoyage est sous-traité à une entreprise privée externe, le linge est compté à son retour dans l’établissement. Cela permet de contrôler le stock courant de linge, de repérer les vols du personnel comme des clients et de prévoir le renouvellement du linge.

Certaines de ces professionnelles ont des compétences en couture et elles interviennent sur les vêtements des clients qui leur sont confiés (essentiellement dans Les Grands Hôtels).

La lingère hôtellerie s’occupe de comptabiliser le linge, de le repasser et de le plier selon des règles précises.

Quant au blanchisseur hôtellerie ou à la blanchisseuse hôtellerie, il ou elle intervient plutôt au niveau du lavage et du pressing. Aujourd’hui, ces deux fonctions (lingère et blanchisseuse/blanchisseur hôtellerie) s’assimilent et on emploie fréquemment le terme de lingère pour les désigner toutes les deux dans l’hôtellerie.

Attention ces métiers tendent à disparaître au profit d’autres professions comme celle de femme de chambre !

L’accès au métier

Ce sont des emplois que l’on peut occuper après une formation ‘ sur le tas ‘. Toutefois, une formation comme le CAP Services Hôteliers ou comme le CAP Employé Technique de Collectivités n’est pas négligeable pour pouvoir acquérir des techniques et surtout l’expérience professionnelle (à travers stages ou parcours en alternance).

Un Brevet Professionnel (BP) existe qui se prépare en deux ans après le CAP ou le BEP. Attention réforme des BEP ! Ce BP Maintenance des Articles Textiles option Pressing peut être pertinent à obtenir pour pouvoir travailler dans de Grands Hôtels et pour y prendre à terme des responsabilités de chef du service blanchisserie-lingerie.

Certaines personnes ayant un CAP Couture rejoignent aussi ces métiers.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en journée et en semaine, sauf organisation spécifique de l’entreprise.

Les lieux d’exercice

– Au sein de Grands Hôtels ayant leur propre service de blanchisserie-lingerie

– Au sein d’entreprises privées de blanchisserie travaillant pour les professionnels