Devenir Directeur de supermarché / de centre de profit / Franchisé

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Métier Métier Formation
Durée de formation : selon le diplôme visé (plus formation en interne à prévoir), mais pour entrer dans les grands groupes prévoir 5 ans d’études après le Bac
Diplôme requis d’entrée en formation : Baccalauréat
Lieux de formation : Ecoles de Commerce, Instituts Universitaires de Technologie
Déplacements : NON

Le métier

  • Directeur de centre de profit
  • Directeur de supermarché
  • Franchisé

Les directeurs de centres de profit ont une triple tâche : manager le personnel, gérer la comptabilité et obtenir un résultat commercial permettant de dégager des bénéfices. Ces trois aspects sont lourds à porter et ces professionnels sont souvent occupés à gérer les dysfonctionnemments quotidiens. Ils peuvent être directeurs d’un supermarché directement rattaché à un groupe ou être indépendants (rachat des droits d’une marque ou d’un nom) ou franchisés.

La concurrence peut être féroce, surtout dans les zones commerciales où le nom du magasin et ses marques ne sont pas toujours assez attirants pour faire venir le client et pour l’inciter à consommer. Selon la politique commerciale du groupe auquel ils sont rattachés, ils ont une marge d’initiative plus ou moins grande pour mettre en valeur les produits, pour créer des espaces de vie (‘ mise en scène de produits ‘ avec l’installation d’une chambre à coucher avec papier peint et déco par exemple) ou pour proposer des promotions particulières. Le rapport à la clientèle est essentiel et il passe par l’attitude positive des personnels (conseil, fidélisation, service après-vente, etc.).

La pression sur ces directeurs est grande car ils se doivent de rendre compte de leurs activités commerciales s’ils dépendent d’un groupe. Par contre, un directeur indépendant peut gérer son centre de profit comme il l’entend et il est responsable de ses bénéfices ou de ses pertes.

Quant au franchisé, il ne rend pas de comptes directs sur ses résultats commerciaux mais il en rend sur l’image qu’il renvoie de la marque qu’il représente et sur ses pratiques qui doivent être conformes à la charte du franchiseur. Un franchisé en restauration rapide dont Les Services Vétérinaires sanctionneraient régulièrement les activités pour non respect des normes d’hygiène alimentaire (cafards, mauvaises odeurs, etc.) pourrait se retrouver condamné à dédommager son franchiseur pour mauvaise publicité à la marque.

Ces professionnels sont garants des pratiques de leurs employés envers la clientèle (accueil du client, honnêteté, etc.) et ils sont aussi garants des relations internes.

Les conflits direction/équipe ou entre les membres du personnel peuvent être de toutes sortes, fondés ou non (discrimination, humiliation, calomnies, violences verbales, vols, licenciements envisagés, etc.). C’est au directeur d’intervenir et de solutionner ces problèmes sensibles de manière rapide, efficace et durable. Son bon sens, sa fermeté, la connaissance de son personnel et de La Législation feront la différence.

Les relations professionnelles de ces responsables sont aussi tournées vers l’extérieur. Ces directeurs connaissent et rencontrent parfois leurs homologues concurrents sur des Salons, lors de Tables Rondes, etc.. Ils sont aussi excellents en relations publiques pour pouvoir solliciter et obtenir des autorisations d’ouverture exceptionnelle de magasin, par Le Préfet par exemple.

Il y a des profils spécifiques de directeurs : ceux qui gèrent des centres de profit déjà opérationnels et rentables, ceux qui sont spécialistes du ‘ reboostage ‘ de centres de profit en difficulté et ceux qui ont une approche efficace et créative, très utile pour ouvrir de nouveaux centres de profit (organiser l’équipe, implanter les points de vente, etc.).

L’accès au métier

Le BTS Management des Unités Commerciales (BTS MUC) devient incontournable pour réussir à s’insérer professionnellement au départ et pour pouvoir évoluer ensuite dans la grande distribution. Même les discounters embauchent maintenant des profils bac+2. Des BTS et des DUT spécifiques permettent une insertion rapide sur des postes à responsabilités.

Par contre, les grands groupes, notamment dans la grande distribution, recherchent essentiellement des profils provenant des Ecoles de Commerce (bac+5) avec anglais courant pour occuper ces postes de directeurs de centres de profit.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en journée et en soirée, en semaine et le samedi, sauf organisation spécifique de l’entreprise. Et parfois même le dimanche !

Les lieux d’exercice

– Dans les grandes surfaces commerciales (généralistes, alimentaires, bricolage, loisirs, équipement, etc.)

– Dans les chaînes de restauration rapide, etc.