Devenir Maçon / Coffreur bancheur

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Métier Métier Métier
Durée de formation : aucune, sauf si l’on décide de faire un CAP ou un diplôme supérieur
Diplôme requis d’entrée en formation : aucun ou niveau 3ème pour un CAP
Lieux de formation : ‘ sur le tas ‘ ou en lycées professionnels ou en CFA du bâtiment ou dans des centres de formation pour adultes
Déplacements : OUI

Le métier

Ces professionnels travaillent le plus souvent en plein air à la réalisation d’ouvrages en béton ou en parpaings ou en pierre. Avoir une bonne condition physique est recommandé pour exercer ces métiers.

Le maçon coule du béton, monte des murs, des cloisons et tous les éléments porteurs d’une construction. Il emploie aussi des éléments préfabriqués. Il est impératif qu’il sache lire et comprendre un plan technique. Amené à se déplacer sur les chantiers, il travaille en équipe mais il se doit d’être autonome une fois les ordres du chef de chantier ou du conducteur de travaux reçus. Il peut évoluer vers des fonctions d’encadrement, s’il en montre les compétences.

Le coffreur bancheur est un spécialiste du béton armé. Il procède à la construction de tous les ouvrages et bâtiments réalisés à partir d’un moule et d’armatures métalliques noyées dans une masse de béton. Il assemble des éléments de construction préfabriqués en béton, béton armé et béton précontraint.

Il assure la jointure et l’étanchéité de son travail par des enduits spécifiques. Il lui faut avoir l’esprit très pragmatique et être sûr de ses compétences car une fois le béton coulé, les rectifications passent souvent par la démolition ou par le colmatage, autant dire par des manipulations difficiles et coûteuses en temps et en argent.

Il faut vraiment à ce professionnel être mobile pour pouvoir se déplacer sur les différents chantiers.

L’accès au métier

Le CAP Construction Maçonnerie Béton Armé ou le BEP Techniques du Gros Oeuvre du Bâtiment est apprécié (Attention Réforme des BEP et donc des cursus de formation !). Le Bac pro Bâtiment ou le BP Maçonnerie permet souvent d’être rapidement chef d’équipe.

Cependant, ce secteur est dans une telle pénurie de main d’oeuvre qu’une personne très motivée peut être embauchée et formée sur le tas. Elle est d’abord aide-maçon, puis maçon. Il faut toutefois, en règle générale, se former en centre pour être coffreur bancheur.

Les CQP ou Certificats de Qualification Professionnelle de la branche du bâtiment sont tout à fait reconnus et recherchés par les employeurs. Pour exercer à son compte, il faut se déclarer à La Chambre de Métiers et de L’Artisanat et suivre un stage obligatoire préalable à l’installation (gestion comptable, etc.).

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en journée et en semaine, sauf organisation spécifique de l’entreprise.

Les lieux d’exercice

– Au sein de grosses entreprises de Travaux Publics, principalement pour les coffreurs bancheurs

– Au sein de toutes les entreprises de BTP/TP, petites, moyennes ou grandes, ou chez des sous-traitants

– Dans les agences d’intérim qui apprécient ces profils