Devenir Conducteur polyvalent d’engins de chantier de TP / Terrassier

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Métier Métier Formation
Durée de formation : de 9 mois à 2 ans pour un CAP
Diplôme requis d’entrée en formation : aucun ou niveau 3ème pour un CAP
Lieux de formation : lycées professionnels ou CFA ou organismes privés de formation en TP
Déplacements : OUI

Le métier

Aux commandes d’engins de chantier de toutes sortes (pelleteuse, niveleuse, chargeuse, bulldozer, etc.), engins par ailleurs très coûteux, les conducteurs polyvalents d’engins de chantier de Travaux Publics préparent le terrain et le déblaient avant les travaux de nivellement ou de terrassement.

Le conducteur polyvalent d’engins de chantier de Travaux Publics a le compas dans l’oeil et le geste sûr pour réussir la tâche confiée. Il doit respecter les normes de sécurité pour lui-même et pour autrui. De même, il respecte et se sent responsable du matériel qui lui est confié. Il doit connaître la topographie car certains chantiers sont parfois dangereux (glissements de terrain, sols instables, sablières, etc.).

Mobile, ce professionnel peut travailler de quelques semaines à plusieurs mois sur un chantier à un endroit géographique précis, puis être amené à se déplacer ensuite ailleurs. Toutefois, en règle générale, il rentre chez lui tous les soirs.

Il doit entretenir son engin et son matériel, d’où la nécessité pour lui d’être habile de ses mains et de posséder de bonnes bases en mécanique. Il peut se spécialiser dans la conduite d’un engin particulier, notamment les grues ou les tunneliers (utilisés pour percer les collines) qui sont plus difficiles à manier.

Après quelques années d’expérience, il peut évoluer vers un poste de chef d’équipe.

Le terrassier, quant à lui, nivelle et modèle le sol. Il prépare les outils, le terrain et les matériaux nécessaires à la construction, à la réparation ou à l’entretien des bâtiments, etc..

L’accès au métier

Le CAP Conduite d’Engins de Travaux Publics, accessible en neuf mois si la personne a déjà un CAP dans un autre secteur, est le diplôme par excellence pour exercer ce métier qui nécessite une véritable formation au niveau du maniement des différents engins. Un BP Conducteur d’Engins de Chantier existe aussi.

Le terrassier, quant à lui, n’a pas besoin de diplôme spécifique.

Le CAP de Conduite d’Engins de Travaux Publics peut se passer au sein de lycées professionnels privés ou publics ou dans des organismes de formation privés. Un CACES conducteur d’engins de chantier (dix catégories différentes d’engins de chantier existent) peut aussi se préparer après avoir satisfait à un examen médical et/ou à des tests psychotechniques.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en journée et en semaine, sauf organisation spécifique à l’entreprise.

Les lieux d’exercice

– Au sein d’entreprises de Travaux Publics