Devenir Agent de prévention et de sécurité / Gardien de la paix

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Métier Métier Formation
Durée de formation : de quelques mois à 2 ans pour un CAP d’Agent de Prévention et de Sécurité par exemple
Diplôme requis d’entrée en formation : aucun ou niveau 3ème pour faire un CAP ou Baccalauréat pour passer le concours de gardien de la paix
Lieux de formation : Ecoles de Police, lycées professionnels, CFA, organismes de formation pour adultes
Déplacements : OUI

Le métier

Intervenant dans le secteur de la préservation des biens et des personnes, ces professionnels ont surtout un rôle de prévention et de dissuasion. Selon les événements ils ont aussi un rôle d’intervention (interpellation, immobilisation, etc.).

Ce sont des métiers qui nécessitent une vigilance particulière, du bon sens, du sang-froid et une autorité naturelle teintée de diplomatie. Sur le terrain essentiellement, ils agissent en interaction avec d’autres personnes dans le cadre de La Loi qu’ils doivent connaître, appliquer et expliquer parfois aussi. Leur responsabilité peut être engagée devant les tribunaux, ce d’autant plus s’ils disposent de moyens de défense qui peuvent entraîner des handicaps ou occasionner la mort (armes, chien, etc.).

Une bonne condition physique est nécessaire ainsi qu’une bonne vue (pas de daltonisme ni de forte myopie, etc.) pour pouvoir prétendre à l’exercice de ces métiers. Il faut aussi savoir écrire et bien s’exprimer pour pouvoir rédiger des rapports d’intervention, effectuer des recherches, prendre des notes dans le cadre d’enquêtes, etc..

Le métier d’agent de prévention et de sécurité ou de vigile s’effectue en général plutôt seul sauf lors de certaines rondes de nuit où La Loi exige la présence de deux professionnels s’il n’y a pas de chien présent.

En revanche, les gardiens de la paix travaillent en équipes plutôt solidaires et solides et il ne faut donc pas avoir peur de la vie en groupe pour intégrer cette profession.

L’accès au métier

L’agent de prévention et de sécurité est à la base un solide gaillard. Du moins, c’était le stéréotype courant. Aujourd’hui, ce métier s’est professionnalisé par le biais d’un CAP Agent de Prévention et de Sécurité ou même d’un BP Agent Technique de Prévention et de Sécurité et par le passage de modules comme la formation SSIAP 1 (évacuation des personnes en cas d’incendie dans un lieu fermé, etc.) à suivre sous certains conditions comme la possession d’un brevet de secourisme, etc.. C’est aussi des capacités et un savoir-être que les employeurs recherchent, plus un casier judiciaire vierge. Attention de ne pas être fiché sur les fichiers Stic et Judex pour accéder à ce métier !

Cependant depuis le 1er janvier 2008, les entreprises ont obligation de recruter des agents de sécurité justifiant d’une aptitude professionnelle préalable comme le Certificat de Qualification Agent de Prévention et de Sécurité par exemple et d’une carte professionnelle délivrée par la Préfecture.

Le métier peut évoluer vers celui de maître-chien (avec un chien qui doit appartenir à l’agent et qui doit être homologué par La Préfecture et entraîné régulièrement). On ne peut pas être maître-chien sans son propre chien. Les maîtres-chiens sont très recherchés car il y en a peu.

Attention un gendarme est un militaire et il faut donc s’engager pour exercer ce métier ! On peut ensuite se tourner vers la brigade motorisée (motos) ou cynophile (chiens), etc..

Pour être gardien de la paix, il faut avoir son Bac, moins de trente-cinq ans, passer un concours et le réussir pour pouvoir entrer dans une formation préalable à la titularisation. Ce corps de métiers est rattaché au Ministère de L’Intérieur (concours avec épreuves écrites, orales et sportives).

Les contraintes du métier

Les horaires sont variables, travail de nuit, les week-ends et les jours fériés dans la plupart des postes.

Les lieux d’exercice

– Pour gardien de la paix, dans une gendarmerie ou dans un commissariat de police, aux douanes, dans les aéroports, à La Police Municipale

– Pour agent de prévention et de sécurité, dans tous les lieux où il y a des biens ou des personnes à surveiller (discothèques, magasins, entrepôts, entreprises, aéroports, etc.)

– Pour maître-chien, dans tous les lieux ouverts où il y a des biens ou des personnes à surveiller (extérieurs d’entrepôts, d’usines, etc.)