Devenir Webdesigner / Infographiste / Directeur artistique / Directeur de création / Iconographe / Illustrateur / Designer produit

Résumé de l’accès au métier

Débouchés : Métier Métier Formation Formation
Durée de formation : au minimum 2 ans après le Bac
Diplôme requis d’entrée en formation : Baccalauréat et book de réalisations
Lieux de formation : Beaux-Arts, ou Ecoles d’Arts Appliqués (Arts Déco, etc.), ou Instituts Universitaires de Technologie et lycées professionnels pour les infographistes et pour les webdesigners, ou écoles privées en graphisme, communication, etc.
Déplacements : NON

Comment devenir …

  • Webdesigner
  • Infographiste
  • Directeur artistique
  • Directeur de création
  • Iconographe
  • Illustrateur
  • Designer produit

Le métier

Ces métiers sont liés à la création graphique. Pour matérialiser son désir de communiquer, un client s’adresse à une agence de communication et à ses professionnels créatifs. Le client a ses exigences, ses goûts et le professionnel lui oppose ses contraintes et son expérience. Au professionnel de trouver un compromis satisfaisant pour les deux parties en présence ! Certains projets, notamment ceux confiés aux agences de communication, peuvent être très coûteux, d’où la nécessité de savoir satisfaire pleinement le client tout en restant innovant.

Le rôle de ces professionnels consiste aussi à entrevoir les impacts commerciaux de leur travail. Un client qui souhaite avoir un site d’e-commerce par exemple exigera la mise en place d’un processus de commande et de paiement facile et la création d’une vitrine claire pour mettre en valeur ses produits et/ou ses services. Dans le cadre de commandes plus complexes comme l’élaboration de campagnes publicitaires par affichage ou par le biais d’Internet il faudra susciter l’envie, d’où la nécessité de prendre en compte la cible client et l’actualité sociale.

L’infographiste (maquettiste) est un spécialiste de la conception graphique par le biais de l’informatique. Il utilise des logiciels particuliers (comme Adobe Creative Suite, suite de logiciels de graphisme professionnel).

Il peut se spécialiser en production web et il devient dans ce cas webdesigner. Très fréquemment, il apprend en parallèle des langages de programmation pour connecter des bases de données aux sites Internet qu’il crée ou il s’initie aux langages d’animation comme Flash. Ces professionnels exercent un métier créatif et technique en lien avec une démarche de négociation qui les conduit à prendre en compte l’impact commercial de leur production et les objectifs de leurs clients.

L’illustrateur est, quant à lui, un professionnel qui travaille souvent au sein de maisons d’édition. Son métier peut donc se rapprocher de celui d’un artiste. L’illustrateur est souvent un créateur d’images faites à la main (par exemple des dessins pour des livres d’enfants, des portraits, etc.).

L’iconographe, quant à lui, est plutôt un chasseur d’images au sein de banques de données existantes (banques de photographies, etc.). Il recherche des illustrations permettant d’agrémenter ou d’appuyer des oeuvres, qu’elles soient papier, multimédia, ou vidéo (couvertures de livres, etc.).

On appelle aussi ce professionnel un documentaliste iconographe. Ce métier est varié et il requiert un oeil exercé car il faut parfois pouvoir visionner des centaines, voire des milliers d’images, avant de trouver celles recherchées. Avant toute investigation, ce professionnel doit choisir des mots-clés pour préciser sa recherche et il doit même élaborer des mises en relation très complexes. Il met des mots en images.

Le designer produit sort du support multimédia et il donne corps aux idées. Il doit comprendre la relation de l’utilisateur avec l’objet. On le représente souvent comme un designer de mobilier (chaise, etc.) ou d’objets de décoration (lampes, etc.). C’est un créateur de ligne et de style qui ‘ matérialise des idées ‘, qu’elles répondent à des besoins particuliers ou qu’elles se développent dans le cadre d’une démarche expérimentale de recherche ergonomique, de défi technique, etc..

Là encore, il ne s’agit pas d’avoir une idée et de se lancer. Il faut au designer produit un budget et un savoir-faire particulier, ne serait-ce que pour choisir des matières premières aux propriétés particulières, etc.. Ensuite bien sûr, il lui faudra ‘ vendre ‘ les prototypes ! Aujourd’hui, on relie beaucoup cette profession aux Arts Plastiques ou à L’Architecture.

Ne pas oublier aussi les directeurs artistiques qui travaillent au niveau de la gestion des projets ! Ils définissent une ligne, un style, une direction (mode, musique, etc.) et ils travaillent en équipe.

On trouve parfois dans certains milieux des directeurs de création qui coordonnent des projets souvent complexes. Ils chapeautent les directeurs artistiques qui animent un projet avec une équipe. Ils sont les garants de l’harmonie graphique (au regard de la marque qui les emploie par exemple) et de l’utilisation des budgets.

L’accès au métier

L’accès au métier se fait par le BTS Communication Visuelle ou le DUT Services et Réseaux de Communication et par des parcours aux Beaux-Arts avec des options spécifiques, etc.. Un CFA du Spectacle Vivant et de l’Audiovisuel (iconographie) existe de même qu’un Institut Supérieur de la Communication, de la Presse et de l’Audiovisuel (ISCPA).

Des écoles privées spécialisées proposent aussi des formations accessibles en formation continue.

Des écoles supérieures privées d’Arts Appliqués existent et elles offrent des formations diversifiées permettant de choisir une option préférentielle.

L’entrée dans ces écoles se fait sur dossier (dessins, créations originales, etc.) avec un Bac de préférence. Une année préparatoire est souvent obligatoire avant d’entamer un cursus en infographie multimédia de deux ans minimum. Pour les designers produit, un Diplôme Supérieur d’Arts Apppliqués ou DSAA option design produit (bac+5) existe. Voir des écoles comme L’ENSAD ou L’ENSCI.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en journée et en semaine – sauf organisation spécifique de l’entreprise.

Les lieux d’exercice

– A leur compte pour les infographistes, les webdesigners, les designers produit et les iconographes

– Au sein d’une agence de communication et/ou de marketing pour les infographistes, les webdesigners, les designers produit

– Au sein de grandes entreprises au service marketing ou plus rarement au service informatique pour les infographistes, les webdesigners

– Au sein de très grands groupes, notamment dans les secteurs de la mode et du mobilier, pour les designers produit

– Au sein de tout ce qui est médias (presse, etc.) et maisons d’édition pour les iconographes et pour les illustrateurs