Devenir Voiturier / Portier / Bagagiste / Groom / Liftier / Chasseur

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Formation Formation Formation
Durée de formation : de quelques mois à 2 ans pour un CAP, plus pour un BEP. Attention réforme des BEP et donc des cursus de formation !
Diplôme requis d’entrée en formation : aucun pour un CAP ou niveau 3ème
Lieux de formation : sur le tas ou en lycées professionnels ou en CFA ou en écoles privées hôtelières
Déplacements : NON

Les métiers

  • Voiturier
  • Portier
  • Bagagiste
  • Groom
  • Liftier
  • Chasseur

Au service d’une clientèle souvent ‘ select ‘, connue ou non, ces professionnels interviennent pour faciliter le séjour de clients dans des hôtels de standing. Ainsi, ils participent à la satisfaction des clients et donc à la bonne réputation de leur hôtel. Ce sont des postes qui s’obtiennent souvent par relation. Il est préférable de parler anglais.

Le voiturier est chargé de garer la voiture des clients qui arrivent au parking et de la ramener devant l’entrée quand les clients repartent. Évidemment, un permis de conduire est indispensable ainsi que de savoir conduire tous les types de véhicules pour pouvoir les manœuvrer sans les endommager, même dans les endroits les plus étroits.

Le portier accueille les clients à l’entrée de l’hôtel et il ouvre les portes des véhicules. De belle prestance, il se doit d’être agréable et serviable. Il se doit aussi de prévenir le réceptionniste et d’interpeller le bagagiste chargé de porter les bagages des clients dans les chambres qu’il fait aussi visiter.

Le liftier commande l’ascenseur. Le liftier fait partie du personnel d’étage chargé du bien-être des clients et il s’occupe d’appeler l’ascenseur. Il s’assure aussi que les ascenseurs ne sont pas en surcharge ou en panne. Si c’est le cas, il signale alors le dysfonctionnement pour que leur utilisation ne présente aucun risque pour la clientèle.

Le groom, qui ne porte pas forcément un habit rouge comme on le montre souvent dans les films, est un professionnel qui sert de relais entre l’hôtel et les clients. Dans le hall, il transmet les messages internes de client à client ou de la réception à la clientèle.

Le chasseur s’occupe des courses des clients à faire à l’extérieur.

Ce qu’il faut retenir concernant ces personnels, c’est qu’ils jouent leur partition en coulisse et qu’ils participent au bon déroulement d’un séjour client au sein d’un hôtel ou d’un établissement de luxe (certains spas par exemple).

Ces postes se trouvent plus par relation que réellement par annonce. Ces professionnels ont tous en commun une bonne présentation et un caractère agréable et souple. Ils sont aimables et discrets et ils possèdent une bonne dose de débrouillardise pour satisfaire tous les désirs, même les plus insolites.

Attention ces métiers ont tendance à disparaître !

L’accès au métier

Il n’y a pas vraiment de cursus de formation spécifique à suivre pour rejoindre ces métiers. Il est évident qu’un voiturier devra avoir son permis de conduire avec suffisamment de points dessus pour pouvoir répondre aux exigences des compagnies d’assurances. Il devra aussi posséder son permis depuis plus de deux ans.

Un bagagiste devra avoir une bonne condition physique et même s’il utilise un diable ou tout autre matériel, il ne devra pas avoir de sciatique ou de problèmes de dos.

Avoir un CAP Services Hôteliers ou encore un BEP Métiers de la Restauration et de l’Hôtellerie (Attention Réforme des BEP et donc des cursus de formation !) est évidemment un plus, mais un diplôme n’est pas forcément essentiel si la personne intéressée par ces métiers a un peu d’expérience du secteur et un appui relationnel conséquent.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue le jour, la nuit, les week-ends et les jours fériés.

Les lieux d’exercice

– Au sein de Grands Hôtels étoilés

– Au sein d’organismes privés ou publics (Grandes Fédérations ou Associations, etc.)

– Au sein de certains établissements de luxe (casinos, spas, etc.)

– Au sein des aéroports