Devenir Menuisier

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Métier Métier Métier
Durée de formation : de 9 mois à 2 ans pour un CAP
Diplôme requis d’entrée en formation : aucun ou niveau 3ème pour faire un CAP
Lieux de formation : en lycées professionnels ou en CFA du bâtiment ou dans des centres de formation spécialisés ou dans des organismes de formation pour adultes
Déplacements : OUI

Le métier

Bien que l’on rattache traditionnellement le métier de menuisier aux métiers du bois, les évolutions techniques, les besoins et les raisons économiques font que l’aluminium, le métal en général, et le PVC en particulier (polychlorure de vinyle), sont désormais très largement travaillés dans ce secteur d’activité.

Ces professionnels travaillent à la conception et à la réalisation en atelier de pièces sur mesure en bois ou en matériaux associés (meubles, escaliers, fenêtres, volets, etc.), puis très souvent à la pose sur les chantiers. Cela nécessite d’aimer les déplacements. Cependant, selon les besoins, certains professionnels se spécialisent en conception et en réalisation (en atelier), et d’autres en pose.

Une bonne habileté manuelle est exigée car même si les machines font une partie du travail, c’est la dimension artisanale et manuelle qui prédomine encore.

Attention, le travail peut parfois se faire dans des environnements très bruyants ! Les finitions assurent la qualité du travail et la viabilité de ce qui a été réalisé en amont.

Il faut, dans ces métiers, savoir lire un plan technique, savoir découper avec précision, être capable de se concentrer sur une tâche et pouvoir travailler à la fois en autonomie et en relais avec une équipe.

Ne pas avoir d’allergies à la poussière ni de mal de dos fulgurant sont des impératifs incontournables pour travailler dans ce secteur. Ce sont cependant des métiers accessibles aux publics handicapés, en ce qui concerne bien sûr les postes en atelier.

L’accès au métier

Le CAP Menuiserie Fabricant de Menuiserie Mobilier et Agencement ou le CAP Menuisier Installateur permet l’insertion professionnelle. Un BP Menuisier ou un BTS Aménagement Finition existe aussi pour ceux qui veulent acquérir un niveau supérieur. La pénurie de main-d’oeuvre permet de se qualifier et de voir son salaire augmenter.

Les jeunes sont très appréciés pour renouveler les effectifs. A partir du moment où la personne est formée, le marché de l’emploi lui est en général ouvert. Il est aussi possible de poursuivre sa formation avec un Bac pro Aménagement Finition.

Pour travailler à son compte, il faut se déclarer à La Chambre de Métiers et de L’Artisanat et suivre un stage obligatoire préalable à l’installation (gestion comptable, etc.).

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en journée et en semaine, sauf organisation spécifique à l’entreprise.

Les lieux d’exercice

– Dans des entreprises de menuiserie et parfois d’ébénisterie

– Dans Les Collectivités Territoriales ou dans des organismes gérant des parcs locatifs