Devenir Journaliste / Reporter / Rédacteur en chef

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Formation Formation Formation
Durée de formation : au minimum 3 ans après le Bac
Diplôme requis d’entrée en formation : Baccalauréat
Lieux de formation : IEP ou Ecoles de Journalisme publiques ou privées ou dans certains IUP Information-Communication
Déplacements : OUI

Le métier

Les journalistes ou les reporters travaillent à partir des informations qu’ils collectent soigneusement, qu’ils vérifient si possible objectivement et qu’ils formalisent. Ils sont le relais entre un événement qui se déroule à un moment précis dans un lieu précis et leurs lecteurs, leurs auditeurs, etc. qu’ils vont informer par écrit par le biais de journaux, de magazines, etc. ou par le biais de la télévision, de la radio, d’Internet.

Leur travail consiste aussi à aller sur le terrain chercher l’information et parfois même à mener un travail d’investigation pour mieux comprendre les faits (journalisme d’investigation). Ces professionnels doivent vérifier leurs sources, leurs informations et formaliser ces dernières de manière à rendre publics les événements.

Ils peuvent être spécialistes d’un domaine particulier et exercer leur métier de façons très différentes (présentateur télé, journaliste politique, critique de cinéma, etc.).

Ceux qui travaillent en agences de presse alimentent leur agence en matières premières et par là-même les lecteurs en informations et en images. Les agences de presse ont des réseaux de correspondants qui couvrent toutes les parties du monde.

Dans un autre registre, les attachés de presse au sein des entreprises sont souvent des chargés de communication qui font le relais entre leur entreprise et les médias. Toutes les grandes entreprises et les organismes publics en ont à leur disposition en période de crise (grève, restructuration, etc.) ou pour valoriser leur image et leur action (emploi, mécénat, etc.).

Un rédacteur en chef anime une équipe de journalistes et veille au respect de la ligne éditoriale d’une publication.

L’accès au métier

L’accès au métier se fait par le biais d’écoles publiques ou privées.

Ecoles publiques : CUEJ (Centre Universitaire d’Enseignement du Journalisme de Strasbourg), CELSA (Ecole des Hautes Eudes en Sciences de L’Information et de La Communication), IFP (Institut Français de Presse), IUT (Tours, Lannion, etc.).

Ecoles privées : CFJ, ESJ, IEP de Paris, etc..

Le diplôme visé est un Master pro Journalisme.

Voir aussi du côté de L’INA SUP.

Attention un journaliste sur cinq est actuellement en situation de précarité ! Pour être journaliste, il faut avoir une carte de presse.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue plutôt en journée et en soirée, samedi compris, mais les horaires dépendent de l’actualité. Les reporters de guerre ou les envoyés spéciaux par exemple n’ont pas d’horaires fixes.

Les lieux d’exercice

– Dans des organes de presse le plus souvent : journaux quotidiens, nationaux, régionaux, magazines, etc.

– Par le biais d’Internet

– Au sein d’entités audiovisuelles (chaînes de télévision) ou radiophoniques

– Pour des agences de presse

– En freelance