Devenir Informaticien / Administrateur réseau / Technicien réseaux et télécommunications / Dépanneur informatique

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Métier Métier Formation
Durée de formation : de 2 à 5 ans après le Bac
Diplôme requis d’entrée en formation : Baccalauréat
Lieux de formation : lycées professionnels, Universités, écoles privées en informatique, écoles d’ingénieurs en informatique
Déplacements : OUI

Comment devenir ?

  • Administrateur réseaux et systèmes
  • Informaticien
  • Technicien réseaux et télécommunications
  • Installateur-dépanneur informatique

Le métier

Dans la sphère de l’informatique, ces techniciens ont à assurer la circulation des informations et à contrôler les accès utilisateurs. Une bonne santé au niveau du dos est conseillée car les machines utilisées sont lourdes et les positions à prendre pour les installer peu ergonomiques.

Le technicien réseaux et télécommunications est un professionnel qui intervient tout au long de l’année en maintenance préventive et curative sur les équipements ou câblages du réseau comme les lignes téléphoniques, les réseaux en fibres optiques, etc. afin d’assurer une qualité de service optimale aux utilisateurs. Il s’assure du bon état de fonctionnement des réseaux et il intervient en cas de panne. Il peut travailler au sein du parc informatique d’une grande entreprise mais plus généralement il est salarié dans une entreprise de sous-traitance spécialisée dans les réseaux de télécommunications. Il travaille sous les ordres de l’administrateur réseaux.

L’administrateur réseaux et systèmes connaît parfaitement l’architecture du réseau de l’entreprise. Il s’occupe du paramétrage des accès des utilisateurs aux données centralisées, sur un serveur le plus souvent. Il installe donc serveurs, postes de travail et périphériques dans le cadre de renouvellement ou d’extension de parc et il réalise les dépannages express sur site.

Il définit ces accès en fonction des tâches du personnel et des besoins de l’entreprise. Il veille aussi à une utilisation correcte des matériels et du réseau informatique. Il est garant du bon fonctionnement du système clients serveur (un serveur qui centralise les données et qui les rend accessibles à différents ordinateurs qui dépendent de lui). C’est un homme orchestre qui se préoccupe de la sûreté des systèmes, qui choisit le matériel, etc..

L’installateur-dépanneur informatique est souvent un professionnel qui travaille en indépendant, qui conseille et qui vend du matériel informatique (ordinateurs sur mesure, imprimantes, etc.). Il installe le matériel et les logiciels à domicile ou en magasin et il assure le service après-vente de ses clients et le dépannage informatique de tous ceux qui le sollicitent.

C’est souvent un informaticien qui a de l’expérience et qui décide, après un parcours en entreprise, de créer sa propre activité. L’essaimage ou le congé individuel de création d’entreprise a permis à des informaticiens de démarrer leur activité indépendante en ayant un premier client de départ pendant un an ou plus, souvent leur ex-entreprise qui externalise son service informatique.

Informaticien, ce terme générique peut désigner des métiers très éloignés les uns des autres. Ce professionnel peut conseiller sur les achats de matériel informatique, paramétrer les ordinateurs et les installer. Il est parfois amené à gérer un parc informatique important au sein d’une entreprise ou d’une Université par exemple (déplacements en local fréquents). Il peut installer les logiciels, configurer les ordinateurs (droits d’accès, etc.) et intervenir en cas de panne.

Pour les métiers d’ingénieur informatique ou de programmeur, voir l’univers des Sciences.

L’accès au métier

Le BTS Informatique est intéressant à avoir à partir du moment où les stages qu’il génère permettent d’effectuer des réalisations concrètes qui constitueront des références sur le marché du travail. Un BTS Informatique de Gestion orienté Programmation existe de même qu’un BTS Informatique et Réseaux tourné vers l’industrie et vers les services techniques.

Ces parcours sont de plus en plus souvent accessibles en alternance (par contrat de professionnalisation jeunes notamment). Une bonne expérience professionnelle est un atout essentiel mais de plus en plus d’entreprises exigent aussi un bac+2 en informatique au minimum.

Il est possible et même souhaitable, étant donné les exigences de ces mêmes entreprises, d’obtenir une Licence Professionnelle en Informatique. Un DUT Services et Réseaux de Communication (SRC) existe au sein des Instituts Universitaires de Technologie mais son intitulé peut induire en erreur. Il est plus axé sur la conception de produits multimédias (conception de sites Internet par exemple) que sur la télécommunication pure.

Un administrateur réseaux et systèmes a au minimum un Master pro en Informatique option Ingénierie des Réseaux et des Systèmes par exemple. Se diriger vers une école d’ingénieurs en informatique est plutôt conseillé.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en journée et en semaine – sauf organisation spécifique de l’entreprise.

Les lieux d’exercice

– A son compte comme indépendant

– Comme salarié au sein d’une entreprise ayant un petit ou un grand parc informatique

– Au sein d’entreprises publiques ou de sous-traitance en télécommunications (fournisseurs d’accès Internet, lignes téléphoniques, etc.) ou dans des SSII

– Comme vendeur informatique ou comme chef du rayon informatique dans la grande distribution