Devenir Gestionnaire de patrimoine

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Métier Métier Formation
Durée de formation : de 4 à 5 ans minimum, plus expérience professionnelle
Diplôme requis d’entrée en formation : Baccalauréat
Lieux de formation : Grandes Ecoles de Commerce ou de Management, Universités, IAE, ESSEC, etc.
Déplacements : OUI

Le métier

Au sein de banques, de compagnies d’assurances ou de cabinets privés d’investissement, ces professionnels sont des stratèges financiers. Ils conseillent leurs clients et ils placent leurs capitaux. Ce sont de véritables commerciaux chargés de dégager des bénéfices pour leurs clients et donc indirectement pour leur entreprise ou pour eux. Ils travaillent à partir d’un portefeuille clients qu’ils doivent étoffer par de la prospection ou par la fidélisation des clients qu’ils suivent déjà. Il arrive que certaines entreprises démarchent des gestionnaires de patrimoine salariés de cabinets concurrents pour détourner ainsi leur portefeuille clients.

Les aspects mis en oeuvre sont multiples dans la gestion patrimoniale : aspects administratifs, juridiques, commerciaux et fiscaux. En effet, le patrimoine peut être constitué de biens immobiliers, d’actions, etc.. Il s’agit de faire des placements judicieux tout en tenant compte de La Législation en cours et de celle qui se dessine.

Le gestionnaire de patrimoine se doit donc de suivre l’actualité économique, juridique et fiscale de très près et d’avoir un excellent sens pratique allié à une grande réactivité. Il doit être sensible aux fluctuations des marchés financiers.

Le client doit être en confiance et se sentir impliqué tout en déléguant les décisions à son conseiller. Il sagit là de mener un jeu commercial subtil fondé sur un rapport humain à but lucratif. Il s’agit surtout de gérer et de gagner de l’argent. Les clients sont souvent des personnes au patrimoine très important, des personnes donc très exigeantes et influentes.

La présentation physique, la qualité de l’élocution, le vocabulaire technique à utiliser face aux clients et la pertinence des solutions à proposer sont des éléments à parfaitement maîtriser. Le gestionnaire de patrimoine peut être jugé responsable de ses décisions en cas de fautes professionnelles ou de pertes d’argent importantes.

L’accès au métier

Il faut avoir fait un cursus en commerce et en finance (Master 2 plutôt Finances option Gestion du Patrimoine) ou un cursus dans une Grande Ecole de Management ou de Commerce, IAE, ESSEC, etc. pour pouvoir rejoindre ce métier. Il faut absolument avoir un diplôme conséquent pour exercer et une expérience professionnelle étendue.

Certains diplômés qui ont fait un cursus en droit arrivent à rejoindre le conseil en patrimoine par le biais d’une option commerce et/ou finances.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en journée et en semaine et parfois le samedi matin – sauf organisation spécifique de l’entreprise.

Les lieux d’exercice

– Au sein de banques et de compagnies d’assurances

– Au sein de cabinets spécialisés en gestion de patrimoine

– A son compte