Devenir Femme de chambre / Valet de chambre / Gouvernante ou gouvernant d’hôtel

Résumé de l’accès au métier

Débouchés : Métier Métier Métier Formation
Durée de formation : sur le tas ou 2 ans si l’on souhaite acquérir un CAP ou un BTS
Diplôme requis d’entrée en formation : aucun ou niveau 3ème pour faire un CAP ou Bac pour faire un BTS (métier de gouvernant, e)
Lieux de formation : lycées professionnels ou CFA ou ‘ sur le tas ‘
Déplacements : NON

Les métiers

  • Femme de chambre
  • Valet de chambre
  • Gouvernante ou gouvernant d’hôtel

Ces professionnels terrain de l’hôtellerie sont responsables de l’entretien des chambres aux niveaux hygiène (sanitaires, sols, etc.) et propreté. Leur métier exige une bonne condition physique (dos sollicité par le port de charges lourdes car les draps sont parfois en ballots et donc lourds à déplacer), une minutie dans les gestes pour ne rien casser ou déplacer malencontreusement et une rapidité d’exécution certaine. Avoir un casier judiciaire vierge et un bon contrôle de soi est nécessaire pour être embauché.

Faire les lits ne consiste pas seulement à enlever les draps sales et à en remettre d’autres à la place. Il y a des méthodes à appliquer et des règles d’hygiène à respecter, aussi bien pour la sécurité des futurs clients que pour celle du personnel. Ces professionnels travaillent souvent au nombre de chambres à nettoyer en un temps donné, plutôt court d’ailleurs, et ils reçoivent chaque matin un plan de travail.

Le rythme de travail est donc très souvent intense et ces professionnels sont physiquement très sollicités.

La femme de chambre (ou valet de chambre pour les hommes) est spécialisée dans l’entretien des chambres ainsi que dans celui des sanitaires et des parties communes. Elle doit veiller à effectuer son travail sans déranger la clientèle. Parfois, elle est amenée à renseigner cette dernière lorsqu’elle cherche une direction ou demande un renseignement. La femme de chambre se doit donc d’avoir une bonne présentation et d’être aimable afin de contribuer à la bonne réputation de l’établissement qui l’emploie. Elle doit signaler tout dysfonctionnement.

Ce sont souvent des postes où l’on travaille en blouse. Certaines femmes de chambre, dans des chaînes d’hôtels discount par exemple, participent aussi au service du petit déjeuner (approvisionnement et installation du buffet, etc.).

La gouvernante d’hôtel est une super maîtresse de maison (ce métier peut être aussi exercé par un homme ou gouvernant d’hôtel). C’est une gestionnaire de personnel (femmes de chambre, valets et lingères essentiellement). Elle coordonne les plannings, participe souvent aux recrutements, forme les nouveaux employés, veille à la bonne exécution des tâches et intervient face aux remarques des clients sur la qualité des services fournis (propreté notamment). En cas de problèmes avec le personnel (litige interne ou litige avec un client), elle se doit d’intervenir en tant que responsable et de régler avec discrétion mais fermeté tout conflit.

Les accusations de vol sont les plus délicates à gérer. La gouvernante rend alors compte au directeur de l’hôtel des événements. Si elle travaille dans un hôtel où les chambres disposent de mini-bars, elle est chargée de veiller au bon approvisionnement de ceux-ci et de relever les consommations de la clientèle. Elle transmettra ensuite ces relevés à la réception pour que les factures soient établies.

Si une gouvernante est souvent salariée avec un contrat fixe, les femmes de chambre, elles, travaillent plutôt avec des contrats précaires. Elles sont recrutées en fonction de l’activité de l’hôtel, en fonction donc du taux d’occupation.

L’accès au métier

Pour être femme de chambre ou valet de chambre, la formation se déroule généralement sur le tas sans diplôme. Toutefois, un CAP Services Hôteliers ou Hébergement ou encore un BEP Métiers de la Restauration et de l’Hôtellerie (Attention Réforme des BEP et donc des cursus de formation !) est judicieux à acquérir par la voie de l’apprentissage pour pouvoir se constituer une première expérience professionnelle. Ce sont des métiers où avoir une seule expérience professionnelle réussie suffit pour trouver un poste.

On peut être gouvernante ou gouvernant d’hôtel en effectuant un Bac pro Hôtellerie ou en obtenant un BTS Hôtellerie-Restauration option Mercatique et Gestion Hôtelière ou un BTS Responsable d’Hébergement. L’expérience seule peut parfois encore suffire. Parler anglais est un plus appréciable. Un Certificat de Qualification Professionnelle de Gouvernant d’hôtel existe aussi ainsi qu’un BP de Gouvernant.

Attention ces métiers sont encore très féminisés !

Les contraintes du métier

Le travail commence tôt le matin jusqu’en début d’après-midi, en semaine et le week-end, sauf organisation spécifique de l’entreprise.

Les lieux d’exercice

– Dans des hôtels et pour des chaînes d’hôtels

– Dans des hôtels indépendants ou dans de Grands Hôtels