Devenir Facteur / Agent de tri

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Métier Métier Métier
Durée de formation : un an environ pour obtenir un CAP
Diplôme requis d’entrée en formation : plutôt niveau CAP/BEP
Lieux de formation : A La Poste dans ses centres de formation ou dans les CFA
Déplacements : OUI

Le métier

Tôt le matin, à cinq ou six heures, l’agent de tri récupère dans un bureau de poste ou sur une plate-forme de tri les lettres et les colis apportés de nuit par camions, et il les trie. Dans les grands centres de tri postaux, les lignes sont automatisées et l’agent de tri est spécifiquement chargé d’alimenter les machines et de classer le courrier qui sera récupéré par les facteurs pour être distribué.

Le facteur récupère le courrier de sa tournée, le trie par quartier, puis par par rue et par numéro. Le facteur travaille aussi parfois en relation avec une équipe.

Il procède à la distribution du courrier, des lettres, des paquets, auprès des particuliers et des entreprises, soit à vélo, soit à mobylette, soit à pied, soit en voiture ou en camionnette. Il doit veiller à ne pas perdre sa marchandise (lettres et colis) et il doit respecter les règles de sécurité et de confidentialité. Parfois, les facteurs ne mettent pas leur ceinture de sécurité pour gagner du temps.

Le facteur peut être amené à réaliser des opérations financières comme la vente de produits postaux, l’encaissement de redevances, de mandats, etc..

Il est rare qu’un facteur travaille strictement trente-cinq heures hebdomadaires. L’organisation postale étant au service du public, les ‘ facteurs du futur ‘ accepteront de remplacer leurs collègues absents sur leurs tournées pour que le courrier soit distribué en temps et en heure.

En période de fêtes par exemple, les tournées seront chargées et le facteur pourra faire de longues journées. Des sociétés privées distribuent aussi en express des colis ou des lettres en proposant des solutions sur mesure et efficaces.

Une bonne condition physique est impérative pour rejoindre la profession.

Il est aussi possible de distribuer des publicités ou des journaux sans appartenir à La Poste. La rémunération est alors modérée, si l’on considère toutes les heures de travail fournies et l’investissement en terme de carburant et de fatigue pour couvrir les zones rurales. Ce sont souvent des personnes qui recherchent un complément de revenus qui se lancent dans cette activité.

A surveiller le changement de statut de La Poste !

L’accès au métier

Pendant longtemps, les recrutements se sont opérés sans exigence de diplôme. Aujourd’hui, La Poste recrute plutôt des profils ayant un niveau V (BEP/CAP) ou des diplômes équivalents pour être facteur ou agent de tri. Elle a même ouvert sa propre école en alternance préparant au CAP Tri, Acheminement et Distribution du Courrier.

Le recrutement pour être facteur est ouvert aux jeunes de moins de vingt-six ans pour une formation en alternance, et aux autres candidats de vingt-six ans et plus (niveau CAP/BEP) en CDI.

Le permis B est obligatoire avec un minimum de points sur celui-ci et deux ans d’ancienneté du permis de conduire. La possession du Brevet de Sécurité Routière -BSR- est obligatoire pour la conduite des véhicules deux roues motorisés de moins de 50 cm3.

Les contraintes du métier

Le travail débute vers six heures du matin jusqu’en début d’après-midi sur cinq jours en semaine, plus le samedi matin. Les déplacements sur le terrain concernent les facteurs.

Les lieux d’exercice

– A La Poste

– Dans des organismes privés de distribution de courrier

– Dans des entreprises privées de distribution de publicités