Devenir Educateur spécialisé

Résumé de l’accès au métier d’éducateur spécialisé

Débouchés : Métier Métier Métier Métier
Durée de formation : La formation dure 3 ans.  Le Diplôme d’état est  reconnu de niveau II (bac + 3)
Diplôme requis d’entrée en formation : Baccalauréat
Lieux de formation : dans l’une des 80 écoles spécialisées dépendant du ministère du Travail.

Le métier

L’éducateur spécialisé concourt à l’éducation d’enfants et d’adolescents ou au soutien d’adultes présentant des déficiences psychiques, physiques ou des troubles du comportement ou en difficultés d’insertion.
Leur action se situe aussi bien dans le domaine social, scolaire et médical que dans celui de la protection judiciaire.

L’éducateur spécialisé travaille en étroite collaboration avec tous ceux qui participent à l’action l’éducative et sociale : personnels administratifs, psychologues, psychiatres, autres réeducateurs, assistants de service social, enseignants, magistrats …
Il apporte aux familles en difficultés un soutien éducatif.

Lieux de travail

L’éducateur spécialisé travaille soit en internat, en externat, dans des institutions Spécialisées (foyers d’accueil, hôpitaux de jour, Instituts Médico-Educatifs, Centres d’Hébergement, CAT, etc) soit dans les services (ASE, AEMO, Prévention), soit dans des dispositifs territoriaux.

Prérequis

Des « nerfs solides », une forte capacité d’écoute et le goût du travail en équipe sont indispensables pour exercer cette profession qui demande un engagement personnel certain.
Après quelques années d’expérience, les éducateurs spécialisés peuvent accéder à de nouvelles fonctions comme diriger un établissement social privé (centre d’aide par le travail, centre d’hébergement social et d’insertion, établissement pour enfants ou personnes âgées …).

Préparation au diplôme d’éducateur spécialisé

Le Diplôme d’Etat d’Educateur Spécialisé (DEES) est un diplôme de niveau III délivré par le Ministère de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports, de la Justice, de la Solidarité, de la Santé et de la Protection Sociale. (Décret du 6 juillet 1990)