Devenir Documentaliste / Bibliothécaire / Libraire

Résumé de l’accès au métier

Débouchés : Métier Métier Formation Formation
Durée de formation : de 2 à 5 ans après le Bac, selon la fonction ou le concours visé
Diplôme requis d’entrée en formation : Baccalauréat
Lieux de formation : Instituts Universitaires de Technologie ou Professionnalisés, Universités, écoles spécialisées (INTD, EBD, ENSSIB, etc.) ou CFA (INFL)
Déplacements : NON

Le métier

L’amour du livre, de la lecture, de la littérature, de l’ancien, de la culture, de l’information, tel est le stéréotype attaché à ces métiers. Si cet amour est une excellente motivation pour vouloir exercer dans ce secteur, il faut cependant être conscient qu’aujourd’hui ces métiers font appel à des techniques précises et demandent la maîtrise des technologies de l’information.

Indexation, inventorisation, catégorisation, désherbage, informatisation, constitution de bases de données, conservation des documents numériques ou imprimés, etc., la plupart de ces tâches sont réalisées par exemple par les bibliothécaires selon des nomenclatures précises. Ces derniers sont parfois aussi amenés à conserver selon des normes précises des incunables (livres publiés entre 1450 et 1500), etc. ou à mettre en place des systèmes de sauvegarde et de diffusion (expositions, informatisation, site Internet, etc.).

En relation avec un public externe, ces professionnels répondent aux besoins des usagers à travers du magasinage et des formes de prêts, voire même parfois à travers de la vente de produits ou de services. Certains espaces culturels sont pourvus d’un point média (Vidéothèque, CDthèque, point Internet, etc.), d’où la nécessité pour exercer d’être souvent pluridisciplinaire et d’avoir une bonne culture musicale, audiovisuelle, etc..

Le documentaliste d’entreprise est plus axé sur la recherche et sur la diffusion d’informations. Il maîtrise les outils de veille et de recherche sur Internet. Il facilite l’accès à l’information à l’ensemble des salariés. Il peut travailler dans des entreprises industrielles au service des méthodes par exemple (recherche de brevets industriels, etc.), dans des entreprises pharmaceutiques (veille sur les procédés pharmaceutiques, surveillance des publications et des avancées médicales, etc.), etc..

Il a parfois un rôle proche de celui de chargé de communication en formalisant par exemple des documents, aussi bien en direction de l’interne (revues de presse, dossiers thématiques, etc.) que de l’externe (mises à jour des contenus du site Internet, etc.)..

La profession de libraire est particulière. C’est un métier très pointu, un métier passion. Face à la concurrence des grandes surfaces généralistes ou de loisirs, le libraire doit animer un espace accueillant dédié au savoir, à la culture et aux livres. Il vend des livres certes, mais il dispense surtout des conseils, des connaissances sur un écrivain, sur un courant littéraire, sur un nouveau style littéraire, sur un domaine particulier, etc.. Le libraire doit désormais maîtriser analyse financière, informatique spécialisée, nouvelles technologies du développement. Il doit aussi savoir constituer son fonds. A son compte, il doit aussi savoir animer et gérer une équipe.

Bien souvent, les présentations de livres dans les librairies sont agrémentées d’un extrait d’une critique littéraire ou d’un commentaire du responsable du rayon lui-même. De plus en plus souvent, les libraires organisent des prestations intellectuelles annexes comme des ateliers d’écriture ou des rencontres-débats, etc.. Certains libraires se spécialisent en bandes dessinées/comics, oeuvres du dix-huitième siècle, manuscrits anciens, etc.

L’accès au métier

Le DUT Information-Communication option Métiers du Livre et du Patrimoine ou option Gestion de l’Information et du Document dans les Organisations préparé au sein des Instituts Universitaires de Technologie est une des voies possible pour accéder aux métiers de la documentation (niveau Bac+2).

Il est possible de poursuivre le DUT en se spécialisant par le biais d’une Licence pro, puis d’un Master pro.

Des cursus de Lettres Modernes ou de Lettres Classiques ou d’Histoire ou de Philosophie, etc. proposent des options Documentation, Bibliothèque ou Archives qui peuvent conduire par la suite à ces métiers.

Une Grande Ecole, L’INTD/CNAM (L’Institut National des Techniques de la Documentation) accueille sur concours des titulaires d’un bac+4. Cette école est spécialisée pour former des chefs de projet en ingénierie documentaire.

Pour la formation des libraires, un centre de formation en alternance existe : L’INFL ou L’Institut National de Formation de la Librairie (recrutement avec un niveau supérieur au bac et une grande motivation pour faire une licence pro). A voir aussi le Brevet Professionnel de Libraire et les conditions d’entrée en formation dans cet établissement.

Beaucoup de bibliothécaires travaillent dans la Fonction Publique en réussissant des concours de catégorie A (bac+3) ou B (bac à bac+2). Plusieurs fonctions différentes sont accessibles dont bibliothécaire adjoint spécialisé, assistant de bibliothèque (concours de catégorie B). Les concours de catégorie A permettent de devenir conservateur de bibliothèque ou bibliothécaire. Il est aussi possible d’intégrer la Fonction Publique Territoriale comme assistant territorial de conservation du patrimoine et des bibliothèques ou assistant territorial qualifié de conservation du patrimoine et des bibliothèques. L’ENSSIB prépare à certains de ces concours et propose des masters 1 et 2 : Masters SIB (Sciences de l’Information et des Bibliothèques), Masters CEI (Cultures de l’Ecrit et de l’Image) et Masters LS (Livre et Savoirs).

La formation des archivistes est assurée par l’Ecole Nationale des Chartes ou l’Institut National du Patrimoine (INP).

Voir aussi la liste des 12 Centres Régionaux de Formation aux Carrières des Bibliothèques ou CRFCB.

Les contraintes du métier

Le travail se déroule en journée et en semaine, sauf pour certains bibliothécaires ou libraires qui seront amenés à travailler en soirée ou les samedis.

Les lieux d’exercice

– Au sein de bibliothèques, de médiathèques et de centres culturels. Attention il faut bien souvent passer un concours de La Fonction Publique pour obtenir un poste !

– Au sein des CDI (Centres de Documentation et d’Information) dans les collèges et dans les lycées sur concours ou par positionnement interne de professeurs

– Dans Les Collectivités Territoriales et dans Les Ministères (Archives Départementales, Préfectures, etc.)

– Dans de grandes entreprises industrielles, pharmaceutiques, de BTP, etc. pour les documentalistes d’entreprise

– Au sein de librairies indépendantes ou franchisées pour les libraires

– Dans de grandes surfaces de loisirs (cd, dvd, livres, etc.)