Devenir Dessinateur-projeteur / Dessinateur d’études

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Métier Formation Formation
Durée de formation : 2 ans après le Bac
Diplôme requis d’entrée en formation : Baccalauréat
Lieux de formation : lycées professionnels ou Instituts Universitaires de Technologie ou organismes de formation pour adultes ou CFA
Déplacements : NON

Le métier

Le dessinateur-projeteur et le dessinateur d’études travaillent en bureau d’études industrielles. Fini le temps des travaux à la main, des plans au crayon et au compas exécutés sur des planches à dessin ! Aujourd’hui, ces professionnels utilisent les outils informatiques pour réaliser les plans d’une pièce mécanique, électrique, etc. qu’ils modélisent en 3D la plupart du temps. Les techniques informatiques utilisées se rattachent à la sphère de la CAO-DAO (Conception et Dessin Assistés par Ordinateur), même si cela ne fait pas tout. Le dessinateur-projeteur travaille aussi en fonction des données de l’ingénieur qui le chapeaute.

S’il travaille en collaboration avec les membres du bureau d’études et plus particulièrement avec les ingénieurs, il n’en reste pas moins autonome sur son poste et responsable de sa production.

Si auparavant des compétences en dessin technique suffisaient pour accéder à ces postes, les employeurs recherchent désormais des personnes connaissant bien l’industrie. En effet, le dessinateur-projeteur est souvent responsable d’un groupe de dessinateurs et il résoud tout problème qui se pose à la réalisation. Il doit s’y entendre soit en mécanique soit en électronique soit en électromécanique ou en pneumatique, etc., en fonction du secteur d’activité de l’entreprise qui l’a recruté. Le dessinateur d’études est responsable quant à lui des plans de chaque pièce.

Même si ce n’est pas lui qui est à l’origine de ce qui est pensé puis conçu, il se doit néanmoins d’être compétent lors de l’exécution du dessin en maîtrisant le vocabulaire technique, l’assemblage, etc..

La précision du dessin et sa modélisation sont déterminantes avant de lancer le prototype puis la production.

L’évolution professionnelle dans ce métier se fait en bureau d’études en devenant responsable d’équipe ou en se qualifiant par le biais d’un parcours de formation pour devenir ingénieur.

L’accès au métier

Il faut avoir une solide formation qui peut se traduire au minimum par un Bac pro Etudes et Définition de Produits Industriels (EDPI) pour entrer dans ce milieu.

Mais en rester à ce niveau d’études est maintenant trop juste pour pouvoir vraiment s’insérer professionnellement. Il vaut mieux se diriger vers un DUT Génie Mécanique et Productique ou vers une Licence pro Technico-Designer (IUT de Nîmes) ou vers un BTS Conception de Produits Industriels.

Dans tous les cas, une formation solide sur des logiciels de DAO-CAO comme Autocad, SolidWorks ou Catia V5 est indispensable.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en semaine et en journée – sauf organisation spécifique à l’entreprise.

Les lieux d’exercice

– Dans des bureaux d’études

– Dans les industries qui possèdent des bureaux d’études et de conception (notamment les sièges des grandes marques de constructeurs automobiles, électroménager, aéronautiques, machines-outils, santé, etc.)

– Dans les SSII (Sociétés de Services en Ingénierie Informatique en direction des industries) qui placent des dessinateurs-projeteurs ou des dessinateurs d’études sur des missions de moyenne ou de longue durée