Devenir Coursier / Chauffeur livreur véhicule léger

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Métier Formation Formation
Durée de formation : aucune sauf si préparation d’un CAP Livreur
Diplôme requis d’entrée en formation : aucun ou niveau 3ème pour faire un CAP
Lieux de formation : aucun sauf si préparation d’un diplôme
Déplacements : OUI

Le métier

Le chauffeur livreur véhicule léger ou coursier travaille surtout seul lors d’opérations où il se charge d’assurer l’enlèvement ou la livraison de marchandises (lettres, plis urgents, paquets, etc.) chez différents clients, particuliers ou entreprises, à bord d’un véhicule léger (voiture ou camionnette). Ces opérations ne sont pas toujours regroupées en tournées, ce sont souvent des courses. Le coursier peut aussi travailler en scooter, en moto, etc..

Très autonome et responsable de la marchandise qu’il transporte, il lui faut avoir un bon contact et une bonne présentation physique, et parfois même savoir faire preuve de diplomatie quand on le fait attendre alors qu’il n’a pas de temps à perdre.

Maître de son véhicule et débrouillard dans sa recherche des différents itinéraires possibles, il connaît bien, en général, le secteur géographique qu’il dessert. Son temps est précieux et ses points sur son permis aussi, d’où un équilibre à trouver pour lui sur la route.

Une fois la course terminée, il doit parfois reprendre contact avec son entreprise qui lui indique une nouvelle adresse où se rendre ou qui lui donne une nouvelle mission.

Il doit savoir lire et écrire car il a des documents administratifs à faire signer. Il gère aussi parfois en direct des encaissements.

Lorsqu’il est chauffeur livreur avec une clientèle de particuliers, il est souvent obligé de travailler en horaires décalés, puisqu’il doit trouver les clients chez eux pour effectuer les livraisons (le soir ou le samedi).

L’accès au métier

Il faut avoir son permis de conduire (permis B) depuis plus de deux ans de préférence et avoir encore un certain nombre de points sur celui-ci. Une expérience commerciale et une bonne présentation physique sont souvent exigées. Aucun diplôme de base n’est vraiment nécessaire, bien qu’un CAP Livreur existe.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en journée, en semaine et le samedi, sauf organisation spécifique de l’entreprise.

Les lieux d’exercice

– Au sein de sociétés spécialisées en courses urgentes ou de services de coursiers

– Au sein d’entreprises commerciales ou au sein de grandes surfaces de distribution qui livrent des produits à domicile (de type surgelés, etc.)