Devenir Animateur de vente / Enquêteur / Testeur / Client-mystère

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Formation Formation Formation
Durée de formation : quelques heures
Diplôme requis d’entrée en formation : aucun
Lieux de formation : par briefing téléphonique souvent
Déplacements : OUI

  • Animateur de vente en grande surface
  • Enquêteur
  • Testeur
  • Client-mystère

Les métiers

Ces professionnels travaillent fréquemment pour des agences spécialisées en conseil et externalisation commerciale. Les animateurs de vente en grande surface sont mandatés par des marques pour promouvoir des produits dans des grandes surfaces et pour faire des présentations ou des démonstrations techniques ou gustatives. Avoir un véhicule pour se rendre sur les différents lieux de travail leur est indispensable. En effet, un jour, les animateurs sont dans une ville et le lendemain, ils sont dans une autre.

Leurs frais de déplacement et de repas sont pris en charge et plafonnés. On demande parfois aux enquêteurs d’être équipés d’un ordinateur pour effectuer leurs enquêtes dans le hall des grandes surfaces ou dans la rue. Quand ils travaillent par téléphone, ces professionnels sont des téléprospecteurs.

Ces métiers sont parfois jugés difficiles car en les exerçant, on est en contact direct avec la clientèle et parfois même exposé à un certain mépris. De plus, le métier est physiquement éprouvant pour le dos et pour les jambes.

Toutefois, ceux qui pratiquent ces métiers apprécient la possibilité d’échanger directement avec les clients, de travailler pour plusieurs marques de produits différentes qui leur concèdent des échantillons, de ne pas avoir d’employeurs directs et de moduler leur activité en fonction de leurs besoins.

Avant d’aller sur le terrain, des briefings téléphoniques sont organisés avec les autres animateurs de vente, briefings qui permettent de faire le point, de poser toutes les questions utiles et de travailler les argumentaires de vente. Un topo écrit parvient ensuite aux animateurs par courrier en même temps que les échantillons des produits à promouvoir. Parfois un style vestimentaire est imposé : un pantalon noir et pas de baskets par exemple. La tenue peut aussi être fournie, par exemple un tee-shirt avec la marque du produit imprimée dessus.

Les clients-mystères sont envoyés anonymement dans des magasins désignés à l’avance par des marques ou par des groupes pour évaluer la qualité de service du personnel (amabilité) ou la gestion du magasin (propre, bien agencé, etc.). Ceci permet de réaliser un audit externe qui reflètera l’image qu’un client a du fonctionnement d’une structure (propreté, accueil, délai d’attente, conseil, etc.). Cette méthode est souvent plus efficace qu’une enquête de satisfaction.

Enfin, les testeurs sont des personnes invitées à goûter ou à essayer des produits et à donner leur avis les concernant. Cette façon de procéder est utilisée dans le secteur alimentaire ou pour des lignes de vêtements, etc.. Certaines entreprises rémunèrent ces services, d’autres dédommagent leurs intervenants en produits (chèques-cadeaux, etc.).

Ces métiers demandent beaucoup d’autonomie et quand ils sont exercés à l’intérieur des grandes surfaces, les responsables des magasins passent fréquemment contrôler le travail, la tenue vestimentaire et l’approche clients des animateurs, approche qui doit être en adéquation avec la marque promue.

Les chefs de rayon sont souvent très vigilants, voire même parfois exigeants, avec ces professionnels, alors qu’ils n’ont pas de liens hiérarchiques directs avec eux.

L’accès au métier

Aucune qualification particulière n’est exigée. Souvent un animateur de vente est ‘ parrainé ‘ par une agence spécialisée en conseil et externalisation commerciale. Cette dernière le testera sur de petites animations et si tout se passe bien, elle lui confiera d’autres missions.

Pour certaines missions, il est possible que des profils spécialisés soient exigés (vins, téléphonie mobile, etc.). Un profil commercial est néanmoins apprécié et un diplôme permettra d’évoluer vers d’autres fonctions.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en semaine, parfois tôt le matin et fréquemment le samedi.

Les lieux d’exercice

– Ces métiers s’exercent par l’intermédiaire d’agences spécialisées en marketing et externalisation commerciale

– Parfois certains laboratoires de cosmétiques ou agroalimentaires embauchent directement ces types de personnels