Devenir Agent de voyage / Agent d’escale / Tour opérateur

Résumé de l’accès au métier

Débouchés Métier Formation Formation Formation
Durée de formation : 2 ans après le Bac pour un BTS
Diplôme requis d’entrée en formation : Baccalauréat
Lieux de formation : lycées professionnels, écoles privées de tourisme, organismes de formation de certains groupes touristiques (compagnies aériennes, etc.)
Déplacements : OUI

Les métiers

  • Agent de voyage
  • Agent d’escale
  • Tour opérateur

Le secteur du tourisme a un large éventail de produits à proposer à des catégories variées de clients. Les agents de voyage sont des commerciaux alors que les tours opérateurs sont des voyagistes qui négocient les prix auprès des compagnies et qui affrètent parfois des appareils. Ces agents vendent des produits et des services à des clients individuels ou à des groupes dans des agences de voyage.

Les agents d’escale (Personnels au Sol) s’occupent de l’enregistrement des bagages dans les aéroports et dans les ports. Ils apportent assistance aux passagers et ils les renseignent sur les horaires, les correspondances. Ils travaillent souvent pour une compagnie aérienne.

En tant que vendeurs, les agents de voyage doivent analyser la demande du client, susciter le rêve, l’envie et savoir conseiller un client en fonction de son budget et de ses impératifs (aspects médicaux, attentes climatiques, hébergement de luxe, chez l’habitant, etc.). Parfois, le budget et les impératifs du client ne sont pas compatibles avec les offres du marché, d’où la nécessité de savoir présenter la situation diplomatiquement et d’accompagner cette présentation de suggestions alternatives.

Tout cela sans provoquer ni frustration ni mécontentement !

Les offres sont larges, allant des circuits organisés aux voyages à la carte en passant par les treks, etc.. La concurrence est très rude et le développement des agences de voyage en ligne ou des billetteries automatiques ne favorise pas l’emploi des agents de voyage. Aujourd’hui, la force de ces professions réside dans le contact humain, la planification de séjours spécifiques et le service et l’assistance pendant le voyage, et après.

Parler anglais est impératif et parler une seconde langue est très apprécié pour pouvoir effectuer des réservations et pour intervenir par téléphone en cas de problèmes concernant par exemple l’insalubrité d’un hôtel à l’étranger.

Souvent les salaires tournent autour du SMIC et ce sont des primes sur objectifs qui permettent d’avoir un revenu plus confortable en fin de mois. Des avantages en nature sont souvent proposés comme des prix réduits sur des voyages. Des concours organisés entre agences donnent aussi droit à des cadeaux qui seront remis aux gagnants (petits séjours, etc.).

Avoir suivi une formation est essentiel pour intégrer ces métiers, ne serait-ce que pour maîtriser les logiciels de réservation standard, Amadeus ou Gaetan notamment, et pour maîtriser les informations juridiques et sanitaires fiables concernant certaines parties du monde.

L’accès au métier

Avec la généralisation des voyages en ligne, les recrutements d’agents de voyage en agences souffrent. Si la maîtrise des langues reste incontournable, et notamment celle de l’anglais courant et technique, les recruteurs recherchent surtout aujourd’hui des profils commerciaux qualifiés ayant une bonne connaissance des cultures étrangères.

Le chemin le plus direct pour intégrer ces métiers passe par un BTS Tourisme option Ventes et Productions Touristiques, à préparer après avoir effectué un Baccalauréat tourné vers les langues et le commerce.

Des tests d’anglais seront proposés en phase de recrutement, d’où l’intérêt d’ailleurs de faire un BTS en alternance et d’effectuer des stages à l’étranger ou de faire des séjours dans le cadre d’échanges internationaux.

Cependant, de jeunes diplômés venant de L’Université cherchent à intégrer ces métiers. Ils ont souvent effectué un parcours de formation en langues (bac+2/3) puis ont suivi une formation de quelques mois dans le tourisme. L’Ecole Pratique du Tourisme (EPT) propose aussi un Titre Professionnel Certifié de Vendeur Conseil en Voyages d’Affaires et de Tourisme (Bac+2). Une formation commerciale est souvent obligatoire car elle permet de travailler la relation client, la démarche commerciale et de maîtriser les logiciels propres au domaine d’activité (Amadeus et Gaetan).

Enfin, des professionnels en activité dans le secteur de l’hôtellerie-restauration intègrent parfois le secteur du tourisme après une formation de quelques mois en tourisme.

L’agent d’escale travaille pour une compagnie aérienne. Voir les conditions de recrutement en fonction des compagnies (âge, nationalité, niveau de formation, etc.).

Le Diplôme Européen d’Etudes Supérieures en Tourisme Hôtellerie (DEESTH) permet après un Bac+2 dans la spécialité d’acquérir des compétences supérieures et d’occuper des responsabilités.

Les contraintes du métier

Le travail s’effectue en semaine et le samedi, et parfois le week-end entier dans certaines structures (aéroports, etc.).

Les lieux d’exercice

– Au sein d’agences de voyage classiques

– Au sein d’agences de voyage vendant des séjours par le biais d’Internet

– Au sein des points de vente de certaines entreprises et au sein de certains organismes publics (SNCF, etc.)

– Chez des Tours Opérateurs

– Au sein du service commercial de certaines grandes entreprises de loisirs

– Au sein d’un service voyage présent dans les centres commerciaux